RDC: l'ONU va mobiliser la communauté internationale pour financer les élections

Écouter /

Conférence de presse hebdomadaire de l'ONU à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

« Nous allons une fois de plus voir dans quelle mesure nous pouvons mobiliser la communauté internationale pour apporter ce qui manque le plus, c'est-à-dire l'argent pour financer ces élections. Nous allons donc contribuer à la mobilisation des fonds pour ces élections », a affirmé mercredi 18 février, le porte-parole intérimaire de la MONUSCO, la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), Charles Bambara, au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies.

Selon Charles Bambara, les Nations unies sont engagées à financer les élections et le chef de la MONUSCO, Martin Kobler, rencontre régulièrement les ambassadeurs accrédités en République démocratique du Congo pour la mobilisation des fonds.

« Vous savez que les agences des Nations unies sont très mobilisées autour du financement de ces élections. Martin Kobler, le chef de la MONUSCO rencontre très souvent les ambassadeurs accrédités en RDC en séance de travail pour évoquer cela », a ajouté Charles Bambara.

Le porte-parole intérimaire de la MONUSCO dit croire que « de plus en plus ces rencontres vont monter en puissance pour que les fonds promis par les uns et par les autres puissent être disponibles pour le déroulement de ces élections ».

Lors de la publication jeudi 12 février du calendrier global des élections, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a évalué le coût global des élections à 1 145 408 680 dollars américains.

(Extrait sonore : Charles Bambara, porte-parole intérimaire de la MONUSCO; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...