RDC : le PAM va aider 1,4 million de personnes vulnérables dans l'est du pays

Écouter /

 

Mission du Programme alimentaire mondial en RDC (Photo : PAM)

Lors d'un point de presse à Genève, le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé aujourd'hui qu'il avait l'intention d'aider en 2015 1,4 million de personnes vulnérables en République démocratique du Congo (RDC). L'agence onusienne entend ainsi répondre à

On estime que 6,5 millions de personnes ont été soumises à une crise aiguë crise de la sécurité alimentaire dans le pays, selon les résultats de l’analyse réalisé en décembre 2014 sur l'insécurité alimentaire aiguë. L’analyse a également révélé que 523 000 personnes supplémentaires étaient maintenant dans une situation d’urgence par rapport à la précédente analyse de l’IPC en juin 2014.

Selon l’analyse de l’IPC, sept territoires étaient dans une phase d’urgence en matière d’insécurité alimentaire. Ils sont situés dans les provinces du Katanga, du Maniema, du Sud-Kivu, de la Province Orientale et de l’Équateur.

De plus, près d’un million d’enfants de moins de cinq ans souffraient de malnutrition aiguë et 6 millions d’enfants souffraient de malnutrition chronique (retard de croissance), selon l’enquête démographique et de santé réalisée en mai 2014.

Actuellement, il y a 2,7 millions de personnes déplacées en RDC et 120 000 réfugiés, principalement originaires de la République centrafricaine, du Rwanda et du Burundi. Près de 1,5 million de personnes déplacées ont regagné leur région d’origine au cours des 18 derniers mois, et ont souvent trouvé à leur retour les maisons, les écoles, et leurs biens pillés et détruits.

En outre, depuis la fin de janvier, l'ONU et ses partenaires estiment que jusqu’à 120 000 personnes pourraient être chassées de leurs foyers par les combats dans divers endroits à travers le pays.

On estime que 30 000 nouveaux réfugiés de la République centrafricaine sont arrivés dans la province de l’Equateur dans le nord de la RDC en décembre 2014. Le PAM se prépare à fournir une aide alimentaire. Il a déjà aidé environ 40 000 réfugiés de la République centrafricaine dans les trois camps de Inke, Boyabu et Mole.

Le PAM a un besoin urgent de 18 millions de dollars pour les six prochains mois pour fournir une assistance vitale aux personnes déplacées et aux réfugiés en RDC.

(Extrait sonore : Élisabeth Byrs, porte-parole du PAM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...