RDC : la MONUSCO condamne de nouveaux massacres dans la région de Beni

Écouter /

Photo MONUSCO

Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, a condamné avec force mercredi de nouveaux massacres dans la région de Beni, dans l’est du pays.

« Je condamne fermement ces nouveaux massacres de civils dans le territoire de Beni. Rien n’entamera notre détermination à neutraliser tous les groupes armés qui terrorisent la population. Nous soutiendrons les autorités congolaises afin que tout soit mis en œuvre pour poursuivre les auteurs de ces tueries atroces et les traduire en justice », a affirmé Martin Kobler dans un communiqué de presse.

Des personnes non encore identifiées ont massacré à la machette des dizaines de civils à Mayangose-Kibidiwe, au nord-est de Beni.

Déjà en opération dans cette zone, la MONUSCO, les forces armées congolaises (FARDC) et la police nationale congolaise (PNC) ont dépêché des éléments sur place, et une enquête est ouverte. Par ailleurs, à Kasu, en Province Orientale, on signale la décapitation de plusieurs villageois par des inconnus, a précisé la Mission onusienne.

« Nous poursuivrons notre soutien actif aux opérations de sécurisation menées par les FARDC, afin que la quiétude revienne à Beni et dans tout l’est de la RDC», a conclu Martin Kobler.

La région de Beni a déjà été le théâtre de massacres ces derniers mois. Samedi, alors qu’il se trouvait en Éthiopie pour un Sommet de l’Union africaine, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, avait estimé que ces massacres montraient combien il était « important d’éradiquer tous les groupes armés illégaux de la région ».

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...