RCA: des consultations populaires à la base pour tisser la paix

Écouter /

Photo: F.Lejeune-Kaba-UNHCR

L'accueil réservé par la population aux délégués venus mener les « Consultations populaires à la base” prouve que ce processus était bien le chemin a suivre, a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine, Babacar Gaye, en marge d'une atelier de restitution, organisé du 23 au 27 Février à l’hôtel du Parlement à Bangui, en République centrafricaine, avec l'appui de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), pour entendre les rapports sur le déroulement de ces consultations.

Étape majeure dans la feuille de route de la transition, les Consultations populaires à la base ont eu lieu dans presque tout le territoire national ainsi que dans les pays qui accueillent des réfugiés d’Afrique centrale, à savoir le Cameroun, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo et le Tchad.

Les délégués de Bangui se sont rendus dans la plupart des 16 préfectures (provinces) du pays avec la Mission afin de demander à la population quels sont leurs problèmes et ce qu’ils veulent pour l’avenir du pays.

Ces consultations et l'atelier font suite au Forum de Brazzaville, marqué par la signature de l’accord de cessation des hostilités en Juillet 23, 2014, les autorités de transition de la RCA ayant décidé de mettre en œuvre la phase II du processus politique pour la réconciliation nationale et de sortie durable de la crise en organisant la populaire Consultations.

Les consultations populaires ont été organisées dans la préparation du prochain Forum Bangui du dialogue national pour la paix et la réconciliation en RCA.

 

(Interview : Babacar Gaye, Représentant spécial du Secrétaire général pour la République centrafricaine; propos recueillis par Maha Fayek)

 

Classé sous Dossiers.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...