Palestine : l’ONU demande 705 millions de dollars pour les besoins humanitaires en 2015

Écouter /

Des Palestiniens dans les ruines de Gaza. Photo : UNRWA/Shareef Sarhan

Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies pour les territoires palestiniens occupés, James W. Rawley, et le Vice-Premier Ministre palestinien et Président de la commission suprême pour la reconstruction de Gaza, Mohammed Mustafa, ont dévoilé jeudi un Plan d’intervention stratégique pour 2015, qui vise à répondre aux besoins humanitaires de 1,6 million de Palestiniens à Gaza et en Cisjordanie.

« Les derniers mois ont été parmi les plus sombres de notre histoire, en particulier à Gaza, où notre peuple a toujours besoin d’un soutien humanitaire d’urgence suite à 51 jours de guerre », a déclaré à cette occasion Mohammed Mustafa dans un communiqué de presse conjoint publié à Ramallah, ajoutant que la situation en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, se détériorait également dans le contexte actuel d’impasse politique et de difficultés économiques et financières.

« Nous nous félicitons du Plan d’intervention stratégique, qui constitue une réponse essentielle à cette situation difficile. En se concentrant sur les besoins humanitaires les plus urgents, le Plan complète les efforts du gouvernement palestinien pour reconstruire Gaza et stabiliser la situation en Cisjordanie », a-t-il ajouté.

« 2014 a été une année tragique pour la Palestine, marquée par une forte augmentation des besoins humanitaires », a déploré James W. Rawley dans une déclaration conjointe. « Environ 100.000 personnes sont encore incapables de réintégrer leurs domiciles à Gaza et en Cisjordanie, et des milliers d’autres vivent dans une insécurité chronique, risquant de perdre leurs maisons et leurs moyens de subsistance en raison des démolitions ».

« Un manque de soutien à ce plan de la part des bailleurs de fonds pourrait contraindre plus de 22.000 familles à rester déplacées. En outre, jusqu’à 1,6 million de personnes sur le territoire palestinien occupé seraient privées d’accès à des services d’eau et d’assainissement adéquats et à l’aide alimentaire, tandis que l’accès aux soins de base et à l’éducation serait également compromis », a mis en garde le Coordonnateur humanitaire.

Selon James W. Rawley et Mohammed Mustafa, le Plan d’intervention stratégique 2015 nécessitera 705 millions de dollars pour réaliser 207 projets pris en charge par 77 organisations, dont 13 agences des Nations Unies. Près de 80% du financement recherché permettra de fournir des abris et des articles non alimentaires aux Palestiniens vulnérables et à améliorer leur sécurité alimentaire. Plus de 75% des fonds demandés seront utilisés pour répondre aux besoins spécifiques de Gaza.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...