Niger : le Programme alimentaire mondial reprend les distributions de vivres dans la région de Diffa

Écouter /

Photo:WFP/Marco Frattini

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a recommencé à fournir une assistance alimentaire aux réfugiés et aux personnes déplacées dans la région de Diffa au Niger, près de la frontière du Nigéria. Les distributions de nourriture avaient été suspendues temporairement, pour des raisons de sécurité.

A la suite de plusieurs attaques de militants Nigérians au début du mois de février, des milliers de réfugiés et de communautés hôtes ont été forcés de fuir pour survivre, et ont été privés de toute assistance.

Le PAM et ses partenaires prévoient de distribuer aujourd'hui des vivres à plus de 3.000 personnes. Les distributions avaient déjà repris le 19 février dans les villages de  Chetimari et de Gagamari, où près de 6.500 personnes ont reçu des rations mensuelles, et où des suppléments nutritionnels ont été fournis aux enfants, et aux femmes enceintes et  allaitantes.

« Les besoins alimentaires de base de ces communautés, souvent bloquées dans des zones difficiles d'accès, sont considérables. Dès que le gouvernement Nigérien déclare une zone comme accessible sans danger, le PAM et ses partenaires interviennent en fournissant de la nourriture aux réfugiés et aux habitants déplacés par le conflit. Nous avons déjà stocké des vivres dans la région, ce qui nous permet de réagir rapidement pour fournir une assistance vitale aux populations. Même après les récentes attaques, le PAM a effectué une distribution de vivres dans le camp de réfugiés de Saya Forage, le 12 février, juste avant d'être obligé de suspendre temporairement son assistance. » explique Benoit Thiry, Directeur du PAM au Niger.

Le PAM soutient le gouvernement du Niger et ses partenaires ONG dans la réalisation d'évaluations visant à déterminer les besoins des populations affectées.

« Nous savons maintenant mieux où les populations ont fui après les récentes attaques, et, dans la mesure où la sécurité le permet, nous essayons d'atteindre tout le monde. Le PAM et ses partenaires sillonnent donc la région pour atteindre les populations dispersées dans les zones isolées », explique Benoit Thiry.

D'ici à la fin du mois de février, le PAM prévoit de fournir une assistance alimentaire à 37.000 personnes récemment déplacées.

Le PAM est particulièrement inquiet du mauvais état nutritionnel des enfants et des femmes, et a réapprovisionné les centre nutritionnels opérationnels en produits de nutrition de base.

Une évaluation de vulnérabilité effectuée par le PAM en 2014 avait montré que l'état nutritionnel des enfants au Niger était déjà extrêmement inquiétant, avec un taux de malnutrition aigüe globale de 23.5%, et donc supérieur au seuil d'urgence de 15%.

Plus de 100.000 personnes ont fui les violences au Nigéria ces derniers mois, et ont trouvé refuge au Niger voisin. La plupart des déplacés sont des femmes et des enfants. Les réfugiés, les déplacés internes, et les communautés hôtes vulnérables n'ont pas accès aux services de base tels que de la nourriture, de l'eau potable, des services de santé et des abris.

Au cours de l'année dernière, le PAM a graduellement augmenté son assistance alimentaire, et en décembre 2014, il fournissait des vivres à plus de 60.000 réfugiés, personnes retournées et familles hôtes.

Le PAM est aussi présent dans les deux autres pays affectés par les violences au Nigéria – le Cameroun et le Tchad – et a pour objectif d'apporter une assistance alimentaire à près de 240.000 personnes en 2015 dans les trois pays.

Cependant, à cause du manque de financements, le PAM a de plus en plus de mal à intensifier ses opérations pour répondre aux besoins grandissants des réfugiés, des personnes retournées, des déplacés internes, et des communautés hôtes au Niger et dans les autres pays affectés.

Dans la région de Diffa au Niger, le PAM a besoin de 26 millions de dollars pour fournir une assistance alimentaire à 130.000 personnes pendant douze mois.

(Extrait sonore : Benoît Thiry, Directeur du PAM au Niger; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...