Libye /OIM : 3800 migrants ont débarqué dans le sud de l'Italie en 5 jours en fuite des violences

Écouter /

Photo: Irin

Alors que les violences  ne cessent de s'accroitre en Libye, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a tiré la sonnette d'alarme ce vendredi.

Selon l'OIM 3800 migrants ont débarqué dans le sud de l'Italie entre le 13 et le 17 février, en provenance de la Libye, dont quelques 1215 à Lampedusa, 1394 en Sicile occidentale et 839 en Sicile orientale. La majorité de ces migrants étaient d'Afrique subsaharienne, principalement des Érythréens, mais aussi des migrants du Burkina Faso, le Mali et la Côte d’Ivoire.

D'après es informations recueillis par l'OIM la violence a atteint Tripoli et les conditions deviennent si dures que même les personnes qui sont là depuis des années finissent par se dirigent vers les bateaux et petites embarcations qui transportent les gens vers l'Europe. Ils paient aussi peu que 400 dollars pour accéder à ces bateaux et jusqu'à 1500 dollars– c'est ce que les passeurs font payer les Syriens.

 

L'OIM affirme ne pas savoir s'il s'agit de nouveaux arrivants ou des personnes qui étaient en Libye à long terme. Il semblerait que ce soit un mélange des deux. Toutefois, tout le monde semble s’accorder sur un point : le niveau de violence a tellement augmenté au cours des dernières semaines que de plus en plus de gens sont obligés d’embarquer sur ces bateaux pour tenter de regagner l'Italie.

 

(Extrait sonore : Joel Millman, porte-parole de l'OIM à Genève)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...