Le Conseil de sécurité condamne l’escalade des attaques de Boko Haram au Cameroun, au Tchad et au Niger

Écouter /

Des populations déplacées sur un site de refuge dans la région de Diffa au Niger. Photo: Katy Thiam/OCHA

Le Conseil de sécurité a condamné dans les termes les plus forts la poursuite de l’escalade des attaques perpétrées par les "terroristes de Boko Haram" au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Dans une déclaration à la presse publiée vendredi soir, les membres du Conseil ont notamment pris pour exemple une attaque contre des civils le 13 février à Ngouboua, au Tchad, qui a causé la mort de plusieurs personnes, dont le chef local traditionnel.

Ils ont également cité une attaque le 8 février à Kerawa, au Cameroun, et des attaques entre le 6 et le 8 février à Diffa, au Niger.

Les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes et leur sympathie à tous ceux qui ont été blessés "dans ces attaques odieuses", ainsi qu’aux peuples et aux gouvernements du Tchad, du Cameroun et du Niger.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...