Kosovo: Le Représentant spécial salue l'engagment de Belgrade et de Pristina à poursuivre le dialogue

Écouter /

Farid Zarif, Représentánt spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, intervenant par vidéoconférence devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/ Loey Felipe

À peine quinze jours après les violentes manifestations qui se sont déroulées à Pristina fin janvier, et qui avaient été largement organisées par un mouvement en faveur de l'autodétermination, Farid Zarif, le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, s'est félicité, devant le Conseil de sécurité, de la détermination de Belgrade et de Pristina à poursuivre le dialogue de haut niveau conduit par l'Union européenne. Ce dialogue doit reprendre le 9 février à Bruxelles.

À ce propos, Ivica Dacic, le Ministre des affaires étrangères de la Serbie, a souligné que les questions relatives au retour des personnes déplacées, à la position de l'Eglise orthodoxe serbe et à la restitution des biens restent essentielles pour la Serbie dans son dialogue avec Pristina. Il a aussi averti que le processus de réconciliation inter-ethnique resterait incomplet tant que les anciens membres de l'Armée de libération du Kosovo responsables de la persécution des Serbes et des Roms ne seront pas jugés.

Au cours du débat du Conseil de sécurité, Hashim Thaçi du Kosovo a pour sa part regretté la tendance croissance observée depuis le début de l'année d'établir des structures parallèles serbes dans certaines localités du nord du Kosovo. Il a néanmoins fait part de la volonté du Kosovo de rester engagé en faveur de la normalisation de ses relations interétatiques avec la Serbie.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...