Iraq : le nombre de mort “de plus en plus alarmant” selon l'ONU

Écouter /

Photo : OCHA

Un total de 1.375 iraquiens dont 790 civils, ont été tués, et 2.240 ont été blessés, dont 1469 civils, dans des actes de violence ou de terrorisme, pendant le mois de janvier, a affirmé dimanche dans un communiqué de presse La Mission d'assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI).

Ces chiffres représentent une augmentation du nombre de victimes de la violence en Iraq par rapport au nombre record qui avait été signalé en décembre.

Pour la Mission sont d'autant plus tragiques que le nombre de victimes civiles continuent de dépasser le nombre de victimes militaire et de payer le plus lourd des conflits.

Les principales provinces affectées sont celles où les combats sont les plus intenses, soit Anbar, Diyala et les régions de Tikrit et de Salahaddin.

La MANUI précise que les conflits n'ont pas cessé. Au contraire ils ont intensifié et beaucoup de personnes demeurent pris au piège, coincées dans les régions de combats et par conséquent les obus et les combats de rues font des victimes au rang des victimes en premier.

 

(Extrait sonore: Eliana Nabaa, porte-parole de la MANUI)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...