Grippe aviaire: la FAO et l’Institut suisse de bio-informatique s'unissent pour lutter contre les maladies zoonotiques

Écouter /

Photo : FAO/Simon Maina

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Institut suisse de bio-informatique (SIB) se sont allié dans la lutte contre les infections virales dangereuses chez les animaux de ferme et la faune sauvage, dont la grippe aviaire et la fièvre aphteuse.

Le SIB est l’une des institutions de référence mondiale en bio-informatique, une science relativement nouvelle qui emploie la technologie informatique pour étudier les données biologiques. Il est équipée d’ordinateurs de haute performance, de logiciels, de bases de données et de connaissances utiles pour le dépistage et la surveillance des maladies zoonotiques.

En étroite collaboration avec la FAO, les experts du SIB ont développé des outils pour améliorer la détection précoce et les systèmes d’alerte rapide afin de prévenir et de répondre aux urgences en matière de maladies transfrontalières qui affectent la volaille ou le bétail.

Ces outils permettent de comparer les génomes, de comprendre les structures moléculaires des protéines et d’identifier le mode d’action des maladies au niveau moléculaire.

Ces informations permettent aux scientifiques de développer de nouveaux médicaments, d’élaborer des traitements ciblés et d’améliorer l’efficacité des médicaments existants.

Ces technologies devraient permettre de protéger la santé des humains, des animaux et de l’environnement.

 

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...