Gaza : 6 mois après la cessation des hostilités, plus de 300.000 enfants ont toujours besoins d’un appui psychologique

Écouter /

Photo : UNICEF

Six mois après la cessation des hostilités à Gaza, la situation n'a malheureusement pas beaucoup changé a déclaré la cheffe de la communication pour l'UNICEF Palestine, ce jeudi, à l'issue d'une visite dans la bande palestinienne.

Selon le Fonds de l'ONU pour l'enfance, plus de 100.000 personnes n'ont toujours pas de maisons, suite à leur destruction pendant les hostilités de l'été dernier. Ils vivent dans des ruines ou s'entassent dans des petits logements avec l'ensemble de leurs familles.

Près de 300.000 enfants souffrent toujours de troubles psychologiques et ont besoin de soutien, par rapport aux 400.000 à la sortie de la guerre. Aussi, beaucoup d'enfants ont du mal à se concentrer à l'école et ont peur, suite aux tragédies dont ils ont été le témoins lors des hostilités dans ces mêmes locaux. La situation est d'autant plus délicate pour les enfants que les écoles à Gaza sont surchargées. Nombre d’entre elles ont été endommagées l'été dernier et ne sont toujours pas réparées.

Si la reconstruction à Gaza est à peine existante, que l'accès à l'eau courante demeure problématique, et qu'il y a beaucoup de pauvreté, l'UNICEF constate quelques progrès toutefois avec la rentrée des classes et l'appui psychosociale accordé à plus de 80.000 enfants .

Selon le Fonds, les familles gazaouïs ont l'impression que la communauté internationale les a oublié et sont très découragées par le manque de reconstruction. Elles ont également peur que les hostilités reprennent à nouveau et s'inquiètent pour leurs enfants.

La priorité à Gaza pour le Fonds consistent aujourd'hui de fournir soutient psychologique, permettre la réparation de toutes les écoles afin qu'elles deviennent un lieu de sécurité ou ils puissent se consacrer à leurs études.

L'UNICEF veut que les enfants ne perdent pas espoir et exhorte à investir dans leur avenir.

(Interview : Catherine Weibel, cheffe de la communication UNICEF PALESTINE; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...