Éducation : augmentation des attaques contre l'éducation des filles

Écouter /

 

Malala Yusafzai, symbole de la lutte des jeunes filles pour accéder à l’école (Photo : ONU)

Les attaques contre les filles scolarisées persistent et augmentent même avec une régularité inquiétante dans certains pays, indique une nouvelle étude réalisée par le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme.

Le rapport intitule "Attaques contre les filles qui accèdent à l'éducation," procède à une évaluation des attaques contre les écoles et met l'accent sur les conséquences qu'elles ont sur l'éducation des filles. Le document a été élaboré par la Section des droits de l'homme et du genre a examiné les données sur les attaques menées contre les institutions scolaires et contre les filles qui essaient d'accéder à ces institutions.

Selon les données recueillies par les Nations Unies, durant la seule année 2012, il y a eu 3 600 attaques séparées contre des institutions scolaires, des enseignants et des écolières. De plus des attaques contre les écoles ont eu lieu dans au moins 70 pays entre 2009 et 2014. Le rapport note également que la plupart de ces attaques visaient des filles et des enseignants qui plaident pour l'égalité des genres à travers l'éducation.

“Les attaques contre l’éducation des filles ont un effet d’entraînement”, indique le rapport. “Non seulement, elles ont un impact sur la vie des filles et des communautés qui sont directement concernées, mais elles envoient un signal aux parents et aux tuteurs que les écoles ne sont pas des lieux sûrs pour les filles. À son tour, cela a un impact, une incidence sur le mariage des enfants, certains parents pouvant considérer que le mariage constitue un moyen de protéger leurs filles “.

Selon Veronica Birga, qui dirige la Section des droits de l'homme et du genre au Haut Commissariat estime que le rapport est une une chance de commencer à traiter certains des facteurs qui semblent être à l'origine des attaques contre l’éducation des filles. Pour elle, bien que plus de recherche soit nécessaire sur les causes de ces attaques, elles sont toutes très bien ancrées dans une vision stéréotypée des femmes et le rôle des filles dans les sociétés et les efforts pour maintenir les hiérarchies et les structures de pouvoir existantes. De même, la discrimination et les normes sexistes, les stéréotypes sexospécifiques néfastes sur le rôle des femmes et des filles dans la société contribuent à maintenir cet état de fait.

Le rapport fait un certain nombre de recommandations, dont l’adoption à long terme, d'approches multidimensionnelles pour engager toutes les parties prenantes dans les discussions sur l’égalité et la non-discrimination; le développement de mesures concrètes et pratiques pour améliorer l’accessibilité de l’école, la qualité et la sécurité pour les filles, y compris la révision des programmes scolaires et de matériel d’apprentissage pour se assurer qu’ils ne sont pas discriminatoires à l’égard des filles; et l'octroi de réparations en cas de violation des filles et les droits des femmes à l’éducation ont eu lieu à la suite de violentes attaques. Celles-ci pourraient inclure l’augmentation de la disponibilité et l’accès à des programmes de compétences de subsistance.

 

Il est essentiel que les filles restent à l’école, a déclaré Veronica Birga L’éducation est un outil puissant pour assurer que les femmes sont conscientes de leurs droits et savent comment les faire valoir. Elle donne aux femmes plus de pouvoir de négociation dans tous les aspects de leur vie. Elle peut protéger les femmes contre les pratiques néfastes et d’autres formes de violence. L’éducation est également cruciale pour la participation des femmes à la vie économique, sociale et politique et elle est nécessaire pour briser le cycle de la discrimination et de l’exclusion, a-t-elle-ajouté.

(Extrait sonore : Veronica Birga, cheffe de la Section des droits de l'homme et du genre au Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme; propos recueillis par Daniel Johnson)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...