Dix ans après l’assassinat de Rafic Hariri, l’ONU réitère son soutien au Tribunal spécial pour le Liban

Écouter /

Salle d'audience du Tribunal spécial pour le Liban. Photo: TSL

A l’occasion du dixième anniversaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et de 21 autres personnes qui sont mortes ce jour-là, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a réitéré ses condoléances aux familles des victimes de cette attaque terroriste.

"Dix ans après, le message reste le même : l’impunité ne sera pas tolérée. Les Nations Unies sont déterminées à appuyer le travail du Tribunal spécial pour le Liban, avec le soutien et la coopération durables du gouvernement du Liban", a dit le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué de presse publié samedi.

"Les Nations Unies réitèrent leur engagement sur le long terme auprès du peuple du Liban à cette occasion. Alors que le Liban est confronté à de nouveaux défis, les Nations Unies continuent de travailler avec le gouvernement du Liban, aux côtés de tous les partenaires libanais, pour soutenir le pays dans ses efforts pour renforcer la stabilité et la sécurité, conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité", a ajouté le porte-parole.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...