Conseil: La Guinée-Bissau fait face à des défis complexes mais pas insurmontables

Écouter /

Miguel Trovoada, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Guinée-Bissau. Photo: ONU

Devant le Conseil de sécurité, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Guinée-Bissau, Miguel Trovoada, a indiqué, ce matin, que le pays fait face à des défis énormes et complexes, mais que ceux-ci ne sont pas insurmontables pour autant. Les priorités énoncées par le Gouvernement démontrent que la retour à l'ordre constitutionel, aussi positif qu'il ait été, n'a pas encore permis de s’attaquer aux causes fondamentales de l’instabilité en Guinée-Bissau.

Selon le Représentant spécial, la Guinée-Bissau nécessite toujours du soutien pour consolider les institutions démocratiques, restructurer le secteur de la défense et de la sécurité, renforcer le système judiciaire, améliorer le fonctionnement de l’administration publique et augmenter sa capacité à combattre l’impunité et la criminalité transnationale, entre autres.

"La philosophie qui doit inspirer la stratégie de partenariat entre ce pays et la communauté internationale doit viser, aussi bien pour les

bissau-guinéens, eux-mêmes, que pour leurs partenaires, la création des conditions qui permettront à la Guinée-Bissau de se passer de

l’assistance intemationale," a-t-il encore affirmé.

Miguel Trovoada a par ailleurs estimé que le BINUGBIS, le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau, devrait continuer de promouvoir le renforcement des liens de coopération entre la Guinée-Bissau et ses partenaires internationaux, notamment la CEDEAO et l'Union africaine.

(Extrait sonore : Miguel Trovaoda, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Guinée-Bissau)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...