2015 sera une année décisive pour la Somalie, affirme Nicholas Kay

Écouter /

Nicholas Kay, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie. Photo ONU/Loey Felipe

Nicholas Kay, le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, a affirmé ce matin devant le Conseil de sécurité, à New York, que 2015 sera une année décisive pour déterminer si la Somalie a la capacité ou non de devenir un État unifié, pacifique et fédéral. Il a notamment mis en garde contre toute lutte politique interne, déplorant notamment l'absence de formation d'un cabinet du Gouvernement.

"2015 doit être l'année du fédéralisme et de l'execution", a notamment affirmé Nicholas Kay. "L'application de la Vision 2016 du Gouvernement fédéral demeure d'actualité. Mais les délais ont été considérablement réduits en raison de crises politiques répétées."

Le Représentant spécial a appelé à accélérer l'élan établi en 2014 dans le cadre du processus de fédéralisation, en renforcant notamment les capacités des administrations régionales par intérim et en en établissant là où elles n'existent pas. Il a également parlé du référendum constitutionel prévu en 2016, et a souligné que l'élément le plus important de l'examen constitutionel, notamment la tenue de débats majeurs sur le partage des pouvoirs et des ressources, devra être achevé cette année.

Nicholas Kay a aussi jugé nécessaire d'élargir la présence de l'ONU dans la region en 2015 afin d'appuyer la stabilisation de la Somalie.

(Extrait sonore: Nicholas Kay, Représentant special du Secrétaire général pour la Somalie)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...