Soudan du Sud : une situation «presque sans espoir».

Le Coordonnateur humanitaire au Soudan du Sud, Toby Lanzer avec un homme blessé ayant trouvé refuge dans un site de protection de l'ONU. Photo MINUSS/Tina Turyagyenda

Cette semaine, dans Escale, le Coordonnateur humanitaire de l'ONU pour le Soudan du Sud, Toby Lanzer fait un tour d'horizon de la situation dans ce pays.

L'année 2014 a laissé la plus jeune nation du monde au bord du gouffre. Suite à l’escalade des tensions entre les partisans du Président Salva Kiir et de l'ancien Vice-président Riek Machar qui a entraîné une vague des violences, le pays s’est retrouvé avec deux millions de Sud-Soudanais forcés de fuir leurs foyers, une économie dans un état catastrophique alors que la production pétrolière a chuté de plus 50% par rapport à 2013. La crise politique est toujours dans l’impasse même si les pourparlers ont repris à plusieurs reprises. Les cessez-le-feu se suivent, mais ont du mal à être respectés.

Près de 6 millions de personnes, soit la moitié de la population du pays, ont besoin d’une aide humanitaire élémentaire—nourriture, eau, médicaments essentiels, assainissement. Ces personnes survivent à peine dans des conditions extrêmes, pratiquement priv/es d’espoir.

Selon Toby Lanzer, en 2015, la première priorité pour tout le monde au Soudan du Sud est la paix. La deuxième priorité est de sauver des vies. Le Coordonnateur humanitaire espère que les leaders politiques en sont conscients et qu’ils feront tout leur possible pour trouver la paix.

Interview: Toby Lanzer, Coordonnateur humanitaire de l'ONU pour le Soudan du Sud

Interview, Production et présentation : Cristina Silveiro

Collaboration et mixage : Florence Westergard

Prise de son : Carlos Macias

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...