RCA : la MINUSCA indignée par l'enlèvement d'un ministre centrafricain

Écouter /

Des Casques bleus marocains de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine. Photo ONU/Catianne Tijerina

Dans un communiqué de presse, la MINUSCA, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République centrafricaine, apprend avec indignation l'enlèvement dimanche 25 janvier, du ministre centrafricain de la jeunesse et des sports, Armel Sayo.

La MINUSCA condamne fermement cet enlèvement qui survient après plusieurs actes de même nature au cours de la semaine écoulée.  Elle exige la libération immédiate et sans conditions du ministre et la fin de telles pratiques criminelles qui sapent les efforts destinés à restaurer l’autorité de l’Etat, faciliter la réconciliation nationale et le retour de la paix.

La MINUSCA, en soutien aux autorités nationales,  met en œuvre, selon le communiqué de presse, tous les moyens que lui donne son mandat pour trouver une issue heureuse à ce grave incident et pour éviter  la répétition de tels actes intolérables.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

 

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...