ONU : le Président de l’Assemblée générale appelle à s’appuyer sur les succès de 2014

Écouter /

Sam Kahamba Kutesa, Président de la soixante-neuvième session de l'Assemblée générale des Nations Unies
Photo: ONU.

En 2015, il faudra prendre appui sur les succès réalisés durant la présente session de l’Assemblée générale de l’ONU pour relever les défis mondiaux dans les domaines du développement durable, du changement climatique et de la sécurité, a déclaré devant la presse jeudi le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Lors d'une conférence de presse au Siege de l'ONU à New York, Sam Kutesa s’est félicité de l’adoption par l’organe principal de 264 résolutions et 70 décisions au cours des 4 premiers mois depuis sa prise de fonction.

« Nous avons également obtenu un certain nombre de succès importantes », a-t-il ajouté, mentionnant notamment la réponse internationale à la crise « sans précédent » d’Ebola et l’établissement, qualifié d’« historique », de la Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUAUCE).

Sur la question de la paix et de la sécurité, le Président de l’Assemblée a appelé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour combattre le terrorisme et l’extrémisme « sous toutes ses formes et manifestations ».

« Les attaques terroristes brutales menées par ISIS (Etat islamique d’Iraq et du Levant), Al-Qaïda, Al-Shabaab et Boko Haram; les meurtres d’enfants d’écoliers au Pakistan; et les attaques terroristes odieuses à Paris, au Nigéria et ailleurs ont mis en évidence la menace croissante du terrorisme et de l’extrémisme », a déploré le Président de l’Assemblée, ajoutant que rien ne justifierait jamais de telles attaques.

Au titre des réalisations de l’Assemblée, Sam. Kutesa a également cité l’achèvement des travaux préparatoires pour les négociations intergouvernementales sur le programme de développement pour l’après-2015 ; l’aboutissement des discussions thématiques préparatoires sur la troisième Conférence internationale sur le financement du développement, prévue pour juillet ; l’approbation du document final de la première Conférence mondiale sur les peuples autochtones ; la session spéciale sur le suivi du Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement au-delà de 2014; l’approbation du programme d’action « SAMOA Pathway », suite à la troisième Conférence internationale sur les petits Etats insulaires en développement ; et l’adoption du Programme d’action de Vienne, suite à la deuxième Conférence des Nations Unies sur les pays en développement sans littoral.

Revenant sur l’« occasion véritablement historique » présentée par l’élaboration du programme de développement pour l’après-2015, le président de l’Assemblée a déclaré que « le succès du nouveau programme de développement dépendra de notre capacité à mettre en adéquation nos ambitions avec les moyens de leur mise en œuvre ».

Rappelant les progrès accomplis dans la lutte contre le changement climatique lors de la Conférence sur le climat à Lima, au Pérou, le Président de l’Assemblée a insisté sur les futurs rendez-vous importants de 2015, notamment la réunion de haut niveau sur les changements climatiques qui se tiendra à son initiative en juin prochain et la troisième conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe, qui aura lieu à Sendai, au Japon, du 14 au 18 mars prochain. Dans la perspective de conclure un accord global sur le climat à Paris en décembre 2015, Sam Kutesa a également rappelé aux Etats membres la nécessité d’intégrer les défis climatiques aux objectifs de développement pour l’après-2015.

 

(Mise en perspective :Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...