Mali : huit Casques bleus blessés dans une attaque à l’explosif

Écouter /

Une unité de police de la MINUSMA en patrouille à Gao, au Mali. Photo ONU/Marco Dormino

Huit Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont été blessés dans une attaque à l’engin explosif survenue dimanche dans la région de Gao. Trois de ces Casques bleus sont grièvement blessés, a indiqué lundi la MINUSMA.

L’attaque a eu lieu dimanche lors du passage d’un véhicule transportant des troupes du contingent du Niger de la MINUSMA sur la route entre Asongo et Menaka dans la région de Gao.

L'attaque a eu lieu alors que les casques bleus rentraient de vacance et s'apprêtait à regagner leurs postes.

Pour le moment personne n'a revendiqué l'incident, a précisé la MINUSMA, pour qui il est clair toutefois qu'il s'agit d'un attaque terroriste.

Les blessés ont d’abord été évacués à Asongo puis transportés à Gao pour un traitement médical plus approprié. Trois Casques bleus seraient actuellement hospitalisés à Dakar.

« La MINUSMA, tout en souhaitant un prompt rétablissement aux soldats blessés, salue les sacrifices que les Casques bleus continuent de faire dans l’exercice de leur noble mission en soutien au Mali, à son gouvernement et à son peuple », a déclaré la Mission.

La Mission onusienne au Mali condamne dans les termes les plus forts cette lâche attaque terroriste sur les soldats de la paix. La MINUSMA réitère son appel à tous les acteurs en présence sur le terrain impliqués dans le processus de paix en cours de tout faire pour prévenir les attaques sur les Casques bleus et d’assurer que les responsables de ces crimes soient identifiés et traduits devant la justice.

(Extrait sonore : Radhia Achouri, Chef de la communication et de l’information, et porte-parole de la MINUSMA; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...