L’ONU rend hommage aux membres de son personnel morts sur le terrain en 2014

Écouter /

 

Drapeau de l’ONU en berne pour rendre hommage aux employés de l’ONU morts dans l’excercice de leurs fonctions (Photo: ONU)

Lors d’une cérémonie organisée jeudi au siège de l’ONU à New York, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rendu hommage aux membres du personnel des Nations Unies ayant perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions au cours de l’année 2014 « en servant la paix, le développement et les droits de l’homme ».

« Aujourd’hui, nous honorons les 100 membres du personnel des Nations Unies qui sont morts dans l’exercice de leurs fonctions entre octobre 2013 et novembre 2014 », a déclaré le chef de l’ONU dans un discours prononcé à cette occasion. « Certains ont été délibérément visés; d’autres ont été tués alors qu’ils protégeaient des civils; d’autres encore ont péri dans des accidents ou des catastrophes naturelles », a-t-il regretté

En 2014, a poursuivi Ban Ki-moon, des membres du personnel de l’ONU ont été tués alors qu’ils se détendaient durant un dîner au restaurant à Kaboul ; deux collègues ont été ciblés délibérément après être descendus de l’avion à l’aéroport de Galkayo en Somalie ; et un Volontaire des Nations Unies au Soudan qui soignait des patients atteints d’Ebola en Sierra Leone a lui-même succombé à la maladie.

« Nous sommes également réunis pour rendre hommage aux 102 collègues de la famille des Nations Unies, morts dans le tremblement de terre dévastateur qui a frappé Haïti il y a cinq ans ce mois-ci », a ajouté le Secrétaire général. « Le vide laissé par nos membres du personnel tombés ce jour-là ne pourra jamais être comblé », a-t-il dit, ajoutant que lors d’une visite à Haïti en juillet dernier, il avait déposé une gerbe à la mémoire « de nos chers amis et collègues ».

« Malheureusement, les attaques directes contre le personnel des Nations Unies sont de plus en plus fréquentes », a déploré Ban Ki-moon, se disant consterné par le nombre de travailleurs humanitaires et de Casques bleus qui ont été délibérément pris pour cible en 2014.

Saluant la bravoure dont fait preuve au quotidien le personnel des Nations Unies déployé sur le terrain comme étant une source d’inspiration pour l’ensemble de l’Organisation, le Secrétaire général s’est dit fermement engagé à renforcer la sécurité du personnel onusien. « Un équipement et des formations de meilleure qualité font partie de la solution. Nous comptons sur les États membres pour soutenir ces efforts, fournir les fonds nécessaires et s’assurer que ceux qui ciblent le personnel de l’ONU soient traduits en justice ».

Face à la demande croissante d’opérations de maintien de la paix et humanitaires, notamment en raison des effets du changement climatique et de la concurrence mondiale pour le contrôle des ressources, Ban Ki-moon a affirmé en conclusion que l’ONU doit « être en mesure de fournir aux membres du personnel déployés sur le terrain, toujours plus nombreux, la sécurité dont ils ont besoin et à laquelle ils ont droit pour accomplir leur mission ».

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...