La MONUSCO et l'armée congolaise poursuivent leurs opérations contre les milices des ADF

Écouter /

Une première opération conjointe MONUSCO / FARDC contre les ADF avait été menée en mars 2014 dans la région de Béni. Photo MONUSCO/Sylvain Liechti

A Béni, à l'Est de la République démocratique du Congo, la RDC, une nouvelle opération contre les rebelles ougandais de l'ADF, menées conjointement par les forces armées congolaises, les FARDC et les forces de la MONUSCO, la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en RDC, a démarré jeudi 1er janvier.

Selon la radio Okapi, l'objectif est de neutraliser complètement ces rebelles accusés de massacres de civils dans ce territoire du Nord-Kivu.

Il s'agit de la deuxième phase d'une opération conjointe entre l'armée congolaise et la brigade d'intervention de la MONUSCO, après une première phase qui s'est achevée à la fin du mois de décembre.

Les milices de l'ADF auraient été impliquées dans les massacres de plus de 250 personnes dans le territoire de Béni depuis le mois d'octobre dernier.

Les ADF (Allied Democratic Forces, ou Forces Armées Démocratiques) sont un groupe rebelle ougandais basé depuis près de vingt ans le long de la frontière entre la RDC et l'Ouganda, sur les contreforts du Ruwenzori et dans le parc des Virunga. La plupart seraient des islamistes qui veulent rétablir la Shari'a en Ouganda.

(Extrait sonore : Martial Papi Mukeba, radio Okapi)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...