La chef de l’humanitaire de l’ONU appelle à ne pas oublier les Syriens

Écouter /

Un centre de distribution du PAM à Damas, en Syrie. Photo PAM

La Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, a appelé mercredi la communauté internationale à ne pas oublier les Syriens, alors que le conflit dans ce pays entre dans sa cinquième année.

« Nous ne devons pas laisser le monde oublier la Syrie et les atrocités commises contre son peuple », a déclaré Mme Amos dans un discours lu par son adjointe, Kyung-wha Kang, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacré à la Syrie.

Mme Amos a rappelé que les violences et destructions en Syrie ont entrainé « le pire déplacement de populations depuis des décennies » : 7,6 millions de personnes sont déplacées à l’intérieur du pays et 3,8 millions ont trouvé refuge dans les pays voisins.

Les infrastructures pour les services essentiels continuent de faire l’objet d’attaques délibérées et aveugles, a déploré Mme Amos, citant notamment le fait qu’il y a près de deux semaines, le Front Al-Nosra a coupé la fourniture en eau de la ville d’Idlib, affectant environ 600.000 personnes. Les autorités locales ont en contrepartie empêché la livraison de l’aide aux zones contrôlées par l’opposition.

« Le Conseil doit trouver un moyen de mettre fin au conflit en Syrie. Au début de ce conflit, il y a près de quatre ans, 1 million de personnes avaient besoin d’une assistance humanitaire à l’intérieur du pays. Aujourd’hui, ce chiffre s’élève à 12 millions », a souligné la chef de l’humanitaire de l’ONU.

Selon elle, les agences humanitaires de l’ONU ont besoin de toute urgence de financements pour pouvoir continuer leur travail. L’argent nécessaire cette année s’élève à 2,9 milliards de dollars.

« L’an dernier, nous n’avons reçu que 48% du montant jugé nécessaire. Le manque d’argent destiné aux programmes pour l’hiver signifie que des centaines de milliers de personnes n’ont pas reçu d’assistance alors que cet hiver est particulièrement dur », a-t-elle dit.

(Extrait sonore : Kyung-wha Kang, Sous-Secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...