Inondations au Malawi: plus de la moitié des 174.000 déplacés sont des enfants selon l'UNICEF

Écouter /

 

Photo : UNICEF

Plus de la moitié des quelque 174.000 personnes déplacées suite aux inondations au Malawi, sont des enfants et 20% d'entre eux auraient moins de cinq ans, a déclaré ce vendredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Selon l'UNICEF, il est difficile d’obtenir des chiffres précis, mais jusqu’à présent 108 enfants non accompagnés ont été enregistrés dans les districts de Nsanje et Zomba. Au moins 350 écoles ont été détruites et 181 écoles ont été occupées par des personnes déplacées, ce qui a affecté l’éducation de 300.000 enfants.

De nombreuses zones demeurent isolées, en raison de routes et de ponts  devenus impraticables.

L’UNICEF prévoit une détérioration rapide de la situation de la nutrition pour les enfants et s'active, de concert avec ses partenaires, pour mener des interventions d’urgence dans les districts les plus touchés.

Fournir de l’eau potable et l’assainissement temporaire, surveiller la situation nutritionnelle des enfants et traiter les cas de malnutrition sévère, la distribution de médicaments vitaux pour les femmes et les enfants, ainsi que l'accès à l’éducation par la création d’écoles ad hoc sont les principales priorités actuelles pour l'agence.

L’UNICEF a récemment envoyé 100 tonnes de matériel au Malawi, sous forme de médicaments, de tentes, d'installations alimentaires, de kits de santé, et de matériel scolaire, et compte intensifier cette réponse.

L'agence onusienne pour les enfants aurait besoin de 9,3 millions de dollars pour entreprendre les actions nécessaires au cours des prochains mois dans le cadre du Plan d’action humanitaire.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...