Haïti : l’ONU déterminée à poursuivre son soutien au relèvement du pays

Écouter /

Enfant en Haïti (Photo : ONU/MINUSTAH)

A l’occasion du cinquième anniversaire du séisme qui a tué 200.000 personnes en Haïti, la Représentante spéciale du Secrétaire général Sandra Honoré a souligné que l’ONU était déterminée à continuer d’aider le pays à se relever et à consolider les progrès déjà réalisés.

Au cours de ces cinq dernières années, les Nations Unies ont accompagné les efforts de relèvement et de reconstruction du gouvernement et du peuple haïtiens, grâce à des initiatives visant à améliorer l’accès aux soins de santé, à l’éducation, aux droits de l’homme et à la culture, avec une attention particulière portée à la situation des femmes et des enfants, a rappelé la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH) dans un communiqué de presse.

D’importants progrès ont également été réalisés dans la lutte contre les maladies hydriques et en ce qui concerne les conditions de vie de la population avec l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans le cadre du Plan national d’élimination du choléra.

Par ailleurs, des programmes d’appui à l’agriculture et à la préservation de l’environnement ont contribué à accroître la sécurité alimentaire et à diminuer l’impact des catastrophes naturelles tout en tenant compte des populations déplacées suite au séisme ou pour des raisons socioéconomiques. Les Nations Unies ont également contribué au renforcement institutionnel, notamment dans le cadre de la protection sociale et de l’état de droit qui, avec la professionnalisation de la police nationale et le renforcement du système judiciaire, sont essentiels à la sécurité et la stabilité.

« Conscients de la persistance des défis et de la nécessaire consolidation des progrès, les Nations Unies sont résolument déterminées à poursuivre leur appui au gouvernement et au peuple haïtien, en collaboration avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux », a dit Mme Honoré.

Le Coordonnateur de l’action humanitaire des Nations Unies, Peter de Clercq, a souligné pour sa part que « les Nations Unies sont engagées aux côtés des autorités haïtiennes dans la transition de l’effort humanitaire vers le développement, afin de sortir de la pauvreté extrême les 24% de la population qui vivent encore avec moins de 1,25 dollar par jour ».

L’ONU et ses partenaires lanceront un appel transitoire en 2015, reflétant les progrès qui permettent de passer d’une approche basée sur les besoins humanitaires à une approche d’accompagnement du gouvernement pour améliorer la résilience des plus vulnérables à travers des solutions durables.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...