Guinée : les enfants ont repris le chemin de l'école

Écouter /

 

Elèves sortant d’une école.

En Guinée, L'UNICEF a annoncé  la réouverture lundi 19 janvier des écoles qui étaient restées fermées après la pause de juillet/août, en réponse au virus Ebola, mais privant de nombreux enfants de l'éducation scolaire.

Des efforts sont déployés par l’UNICEF et ses partenaires pour soutenir le gouvernement afin de réduire autant que possible le risque de transmission d' Ebola.

La Guinée est moins touchée que ses deux voisins le Liberia et la Sierra Leone par l'épidémie Ebola. Malgré tout, il ne se passe pas de jour sans que l'épidémie ne fasse des victimes en Guinée.

Ebola a causé de ravages à la fois sur les plans humain, économique et social. Dans les zones touchées, beaucoup d'enfants sont devenus orphelins parfois de mère et de père.

Les activités économiques qui tournent au ralenti. Paralysant l'économie non seulement dans les pays touchés mais aussi chez leurs voisins. La Côte d'Ivoire, elle, vient de rouvrir sa frontière avec la Guinée. En même temps, on enregistre les premiers cas d'Ebola à Lola, préfecture limitrophe de ce pays.

Côté Ouest, le Sénégal lui reste inflexible. La frontière est toujours fermée. Au-delà de la paralysie des activités économiques qui fait souffrir les populations de deux côtés de la frontière, c'est un autre problème qui se pose : les enfants guinéens qui étudient au Sénégal et qui sont venus en vacance dans leur pays d'origine avant la fermeture de la frontière sont bloqués en Guinée.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...