Conseil de sécurité: Le développement inclusif pour maintenir la paix et la sécurité internationales, au cœur du débat

Écouter /

Michelle Bachelet, Présidente du Chili.

A New York, un long débat a eu lieu lundi 19 janvier au Conseil de sécurité sur « Le développement inclusif pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales ». Cette réunion qui s'est déroulé en présence du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, ainsi que de plusieurs autres personnalités, a été dirigée par Michelle Bachelet, la Présidente du Chili.

Michelle Bachelet a, dans la déclaration présidentielle indiqué que le Conseil de sécurité réaffirme qu’il a, en vertu de la Charte des Nations Unies, la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales et qu’il est déterminé à œuvrer pour l’instauration d’une paix durable dans toutes les situations dont il est saisi.

Le Conseil souligne que sécurité et développement sont étroitement interdépendants, se renforcent mutuellement et sont des conditions essentielles d’une paix durable. Le Conseil affirme que l’instauration d’une paix durable ne peut se faire que si les États prennent en main leurs intérêts et exercent leurs responsabilités.

Dans cette déclaration, le Conseil de sécurité réaffirme qu’aider un pays au sortir d’un conflit et retrouver durablement la paix impose l’adoption d’une démarche globale et intégrée, qui embrasse le politique, la sécurité, le d6veloppement, les droits de l’homme et l’état de droit, et renforce la confluence entre ces domaines, tout en s’attaquant aux causes profondes du conflit.

Il s'agit notamment par des mesures visant à renforcer l’état de droit aux niveaux national et international, favoriser une croissance économique et un développement durables, é1iminer la pauvreté, promouvoir la tolérance politique, religieuse et culturelle, la liberté d’opinion et d’expression, la cohésion et l’intégration sociales, la réconciliation nationale, la bonne gouvernance, la démocratie, l’6galité des sexes, et le respect et la protection des droits de l’homme et faciliter la réintégration et la réinsertion.

(Extrait sonore : La Présidente du Chili, Michelle Bachelet, Présidente du Conseil de sécurité)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...