Charlie Hebdo : Ban Ki-moon à la Mission française à New York pour signer le livre de condoléances

Écouter /

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, signe un livre de condoléances à la Mission permanente de la France auprès des Nations Unies. Photo : ONU/Evan Schneider

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est rendu vendredi à la Mission permanente de la France auprès de l’ONU à New York pour signer le livre de condoléances à la suite de l’attaque meurtrière contre le magazine Charlie Hebdo à Paris.

« J’ai présenté, au nom des Nations Unies, mes plus sincères condoléances aux familles des victimes, au peuple et au gouvernement de la France pour cette attaque terroriste inacceptable contre le magazine Charlie Hebdo », a-t-il dit lors d’un point de presse après avoir signé le livre. « Nous sommes solidaires avec le peuple de France pour faire face à cette tragédie ».

Le chef de l’ONU a indiqué avoir discuté au téléphone avec le Président français François Hollande. « J’ai exprimé la solidarité de la communauté internationale. Nous nous sommes mis d’accord pour travailler étroitement pour faire face aux attaques terroristes », a-t-il ajouté. Il s’est dit soulagé que la traque des auteurs de l’attaque contre Charlie Hebdo soit terminée.

« J’exhorte tous les gens à travers le monde à renforcer le niveau de tolérance et de respect pour les croyances, la religion et les traditions des autres », a affirmé Ban Ki-moon. « Quand notre religion, nos croyances sont importantes, nous devrions savoir que les croyances des autres sont aussi importantes que les nôtres ».

Le chef de l’ONU a adressé un message de soutien « au peuple courageux de France, et en particulier à ceux qui travaillent dans les médias pour livrer les informations ». « Il est important que la liberté d’expression, la liberté de la presse et la liberté d’opinion soient protégées ».

Selon la presse, les deux auteurs de l’attaque contre Charlie Hebdo ont été tués vendredi lors d’un assaut des forces de l’ordre au nord de Paris alors qu’ils retenaient en otage les salariés d’une imprimerie.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...