RCA : lancement d'une nouvelle campagne pour le retour des enfants à l'école

Écouter /

De centaines de milliers d’enfants victimes des conflits  en République centrafricaine – dont certains ont manqué jusqu’à deux ans d’éducation formelle – auront la chance de retourner à l’école grâce à une campagne qui a débuté dans le pays. L’initiative, soutenue par l’UNICEF, vise à aider 662 000 enfants pour qu'ils reprennent leurs études, que les écoles rouvrent progressivement dans des zones plus sûres du pays.

À la fin de décembre cette année, UNICEF et ses partenaires fourniront des fournitures scolaires telles que les écoles en boite, constitués d'un kit contenant des fournitures essentielles comme des cahiers, des crayons et sacs à dos scolaires, à environ 400 000 élèves dans le cadre des efforts à l’échelle nationale menées par les autorités locales.

“La réouverture des écoles est une lueur d’espoir pour les enfants qui n'ont  pas été dans une salle de classe pendant des mois et même des années”, a déclaré Mohamed Malick Fall, le Représentant de l’UNICEF en République centrafricaine.

Près de deux ans de la violence en République centrafricaine ont touché plus de 2 millions d’enfants et ont plongé le système d’éducation formelle du pays dans un état de crise. Beaucoup de bâtiments scolaires ont été soit endommagés, pillés ou repris à d’autres fins. À la fin de l’année scolaire en juillet dernier, près de 60% des écoles étaient encore fermées. Lorsque la situation de sécurité s'est encore détériorée il y a environ un an, de nombreux enseignants et étudiants ont été contraints de fuir et de nombreux parents ont perdu leurs sources de revenus et ne pouvaient pas se permettre d'acheter du matériel scolaire de base.

Alors que la nouvelle année scolaire a été officiellement lancé la semaine dernière, le retour à l’école aura lieu progressivement sur le terrain. La priorité est donnée à des endroits sûrs, principalement dans l’ouest et le sud-est du pays, où les matériaux d’apprentissage seront distribués et la formation des enseignants fournis.

Dans les zones considérées à risque, les enfants sont peu susceptibles de retourner à l’école immédiatement, mais seront plutôt bénéficier de méthodes d’apprentissage développés par l’UNICEF et le ministère de l’éducation de la RCA.

(Extrait sonore : Sarah Crowe, porte-parole de l'UNICEF,  propos recueillis par Daniel Johnson)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...