PAM/Soudan du Sud: nourrir 2,5 millions de personnes pour éviter une catastrophe alimentaire en 2015

Écouter /

Photo: WFP/PAM

Au Soudan du Sud la situation alimentaire reste précaire et fragile. C'est ce qu'a annoncé le Programme alimentaire mondial (PAM) vendredi 19 décembre. En effet, 2,5 millions de personnes vont commencer la nouvelle année ne sachant pas si elles pourront avoir un repas ou si elles pourront nourrir leurs familles.

Le PAM s' inquiète des prévisions pour le début de 2015. Jusqu'à présent le PAM a pu atteindre plus de 2,5 millions de personnes avec de la nourriture de sauvetage et de soutien nutritionnel. Il est vital de maintenir l’effort pour éviter une catastrophe de la faim en 2015. Le PAM a appelé les parties au conflit à respecter l' accès des humanitaire et à faire taire les armes.

le PAM se prépare à prépositionner des vivres dans des endroits qui vont devenir inaccessibles une fois le retour de laa saison des pluies . Cela aiderait à réduire sa dépendance sur les opérations aériennes coûteuses pour atteindre les personnes dans le besoin.

Comme la saison sèche a commencé, il est essentiel d’utiliser les routes car elles sont sèches et donc accessibles. Le PAM actuellement utilise une flotte de 16 avions pour acheminer la nourriture à travers le pays – l’équivalent d’une petite compagnie aérienne, mais le coût est de six à sept fois plus que la livraison par barge ou par la route. Les camions et les convois de barges transfrontaliers en provenance du Soudan ont fait partie des efforts du PAM pour réduire les parachutages et les ponts aériens de nourriture, qui sont essentiels au maintien de l’aide alimentaire dans les régions éloignées. Les efforts de secours doivent être soutenus et le PAM a besoin de plus de ressources pour le faire. Le PAM a besoin de près de 341 millions de dollars pour le Soudan du Sud pour les six prochains mois.

Le PAM exhorte les parties au conflit à fournir un accès aux humanitaires afin qu'ils puissent prépositionner des fournitures de secours, et d'augmenter l’assistance pendant la saison sèche, afin d’éviter des souffrances en masse et une catastrophe de la faim en 2015.

La situation nutritionnelle reste précaire dans les prochains mois avec une prévalence de la malnutrition aiguë qui est au dessus du seuil d’urgence de 15% dans la plupart des régions du pays.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte parole du PAM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...