Libye : bilan de l'embargo sur les armes au Conseil de Sécurité

Écouter /

Photo : HCR/L.Dobbs

Le Conseil de Sécurité a dressé le bilan, ce mercredi, de la situation sécuritaire en Libye, à travers le rapport trimestriel du comité des sanctions  sur la  Libye, et notamment l'embargo sur les armes qui existe depuis 2011 et qui a été renforcé au mois d'août dernier face au regain de violence qui touche le pays.

Olivier Nduhungirehe, Premier Conseiller de la Représentation Permanente du Rwanda auprès des Nations Unies qui préside ce comité, a souligné les efforts déployés par le comité pour sensibiliser les états membres aux nouvelles dispositions de l'embargo sur les armes à destination de la Libye.

Il a notamment évoqué la fourniture de matériel militaire à la Libye par le Soudan.

De son côté, le Représentant de la Libye auprès des Nations Unies, Ibrahim Dabbashi, a demandé au Conseil de  faciliter l’obtention par l’armée libyenne d’armes et d'équipements afin de « vaincre le terrorisme ». Il a également appelé l'ONU à soutenir le gouvernement libyen dans le renforcement des institutions et la restauration de la stabilité en Libye.

La Mission d'Appui des Nations Unies en Libye, la MANUL, s'est par ailleurs, dans un communiqué publié aujourd'hui, déclarée encouragée par l'étape atteinte dans le dialogue politique en Libye, suite à la nomination des délégations qui participeront aux négociations.

La MANUL a cependant souligné son inquiétude face à la poursuite des combats autour du « croissant pétrolier », et appelé à un désengagement des forces sur le terrain.

(Extrait sonore : Ibrahim Dabbashi, Représentant de la Libye auprès des Nations Unies)

 

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...