Le Conseil de sécurité appelle à renforcer la lutte contre le terrorisme et le crime transtional organisé

Écouter /

Salle du conseil de sécurité- Photo: ONU

Le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité ce vendredi une résolution concernant le terrorisme et criminalité transfrontalière, qui menacent paix et la sécurité internationales.

La résolution, qui appelle a plus coopération régionale, souligne la préoccupation des quinze que les terroristes tirent profit de la criminalité transnationale organisée, notammem le trafic d’armes, de stupéfiants et d’objets et la traite de personnes, et du commerce illicite des ressources naturelles, dont l'or, d’autres métaux précieux et les pierres précieuses, les minerals, les espèces sauvages, le charbon de bois et le pétrole, ainsi que d’enlèvemems à des fins de rançon et d’autres crimes, dont l'extorsion et le cambriolage de banques dans certaines région.

Plus de 50 orateurs doivent se prononcer sur cette question qui affecte notamment la bande du Sahel et la corne de l'Afrique.

Le Sous-secrétaire général aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a ouvert le débat en soulignant les nombreux progrès effectués en matière de coopération régionale et internationale dans la lutte contre ces phénomènes.

Tété Antonio, l'Observateur permanent de l'Union africaine auprès de l'ONU, a pour sa part dénoncé le financement des groupes par la prise d'otages à travers le sahel et appeler a mener un développement cibler des communautés frontalières, première ligne de défense contre ce phénomène.

Le Ministre des affaires étrangères du Tchad, actuel Président du Conseil de sécurité et Président du Groupe de travail pour la mise en œuvre du contreterrorisme, Moussa Faki Mahamat, a pour sa part souligné les facteurs qui contribuent à ce phénomène, dont la faiblesse des États à étendre leur autorité sur leurs territoires, le chômage des jeunes, et la pauvreté.

Il est revenu sur les mesures prises par l'Afrique et a appelé les pays du continent à renforcer leur coopération ainsi qu'à lutter contre la corruption.

(Extrait sonore : Moussa Faki Mahamat, Ministre des affaires étrangères du Tchad, actuel Président du Conseil de sécurité et Président du Groupe de travail pour la mise en œuvre du contreterrorisme)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...