Le chef de la MONUSCO appelle à mettre un terme à la terreur au Nord Kivu

Écouter /

Martin Kobler, le chef de la MONUSCO, dans les locaux de la radio OKAPI. Photo Okapi / John Bompengo

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), Martin Kobler, a condamné les massacres perpétrés depuis plusieurs semaines contre les populations civiles du territoire de Beni au Nord-Kivu. « Nous devons mettre fin à cette terreur », a-t-il déclaré dans un message diffusé sur les ondes de la radio Okapi.

Martin Kobler a exprimé son empathie avec la souffrance de la population de Beni.

« Chers habitants du Grand Nord du Nord-Kivu, je condamne fermement ces terroristes qui tuent vos familles et vos amis. Nous devons mettre fin à cette terreur. Je comprends votre souffrance. Je comprends votre colère. Je comprends aussi votre frustration. Mais nous devons rester unis », a affirmé le chef de la Mission des Nations Unies en RDC, la MONUSCO.

Martin Kobler a également condamné les agressions contre la MONUSCO, rappelant, « L'ennemi ce n'est pas la Monusco ».

(Extrait sonore : Martin Kobler, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo  ; propos recueillis par la radio OKAPI)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...