Kenya : le PAM reprendra la distribution des rations complètes pour les réfugiés

Écouter /

Photo: IOM/UNHCR/Brendan Bannon

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a annoncé ce mardi qu’il va reprendre la distribution de rations alimentaires complètes aux réfugiés au Kenya en Janvier, grâce à de nouvelles contributions des donateurs s'élevant a 45 millions de dollars.

Le PAM, qui distribue de la nourriture deux fois par mois à environ un demi-million de réfugiés dans les deux camps de réfugiés de Dadaab et de Kakuma dans le nord du Kenya, avait été contraint de réduire la taille de ses rations à la mi-Novembre, faute de financement.

«Nous avions espéré que la coupe ne durerait pas si longtemps car elle aurait eu un impact terrible. Il est très dangereux de réduire la quantité de nourriture que les réfugiés reçoivent parce qu’ils ont vraiment pas d’autres options pour répondre à leurs besoins alimentaires. Ils ne sont pas autorisés à travailler. Il y a très peu d’options en matière de moyens de subsistance, pour produire leur propre nourriture. Donc ils nécessitent vraiment que nous répondions à 100% de leurs besoins. C'est pourquoi nous sommes très reconnaissants aux donateurs qui ont répondu et veiller à ce que les restrictions de la taille des rations soient limitée à seulement six semaines » a expliqué la porte-parole regionale du PAM Chalisse McDonough lors d'une interview.

Grâce à un apport significatif des partenaires gouvernementaux, 45 millions de dollars ont été levés depuis que le PAM a lancé un appel urgent en octobre dernier, aux côtés du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), s’est félicité M. Hansson. « La réponse solide des donateurs a permis au PAM de limiter la réduction des rations à 40% en décembre, et lui permet désormais de reprendre des rations complètes au 1er janvier ».

Selon le PAM, cette reprise a été rendue possible par les donateurs suivants qui ont répondu à l'appel urgent conjoint en octobre dernier aux côtés du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR): le Danemark (1,3 million de dollars), l’Union européenne (2,6 millions de dollars), l’Allemagne (1,2 million de dollars), l’Arabie saoudite (10 millions de dollars), le Royaume-Uni (5,1 millions de dollars) et le Fonds central d’intervention d’urgence de l’ONU (4,8 millions de dollars). Une contribution en nature d’une valeur estimée à 20 millions de dollars en provenance des États-Unis devrait également être acheminée au Kenya en février prochain.

Chaque mois, a-t-il précisé, le PAM distribue 9.700 tonnes de nourriture pour 500.000 réfugiés au Kenya, d’une valeur avoisinant les 10 millions de dollars. Les réfugiés se voient ainsi fournir des céréales, des légumineuses, de l’huile végétale, du sel et un mélange de farines de maïs et de soja riche en nutriments, le tout représentant près de 2.100 kilocalories par personne et par jour, soit l’apport calorique quotidien recommandé. Le PAM fournit également un soutien nutritionnel spécialisé pour les mères et les jeunes enfants.

(Extrait sonore : Chalisse McDonough, porte-parole regionale du PAM; propos recueillis par Derrick Mbatha)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...