Journée mondiale du SIDA : ONUSIDA appelle à redoubler d'efforts pour mettre fin à l'épidémie

Écouter /

Le siège des Nations Unies, illuminé à l’occasion d’une session spéciale sur le VIH/SIDA en 2001. Photo ONU / Eskinder Debebe.

A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA, célébrée le premier décembre de chaque année, depuis 1988, le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA, ONUSIDA, a appelé à combler l'écart entre les personnes qui ont accès aux services de soin et de prévention,  et ceux qui sont laissés pour compte, pour mettre fin à l'épidémie d'ici à 2030.

Dans un message vidéo, le Directeur exécutif d'ONUSIDA Michel Sidibé s'est félicité des efforts réalisés dans la lutte contre le SIDA : « Nous avons réussi à briser la trajectoire de l'épidémie de sida », a-t-il déclaré, soulignant que des millions de vie avaient pu etre sauvées.

Expliquant qu'on disposait actuellement d'une courte fenêtre d'opportunité de cinq ans pour atteindre ceux qui restaient laissés pour compte, Michel Sidibé a appelé la communauté internationale à redoubler d'efforts pour réaliser les objectifs de l'initiative « Accélérer » d'ici à 2020.

Lancée au mois de septembre 2014, l'initiative « Accélérer » a fixé trois cibles majeures à atteindre d'ici à 2020 : faire en sorte que d'ici à 2020, 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur séropositivité, 90 % des personnes conscientes de leur séropositivité aient accès au traitement et que 90 % des personnes sous traitement atteignent des niveaux de VIH indétectables dans leur organisme.

ONUSIDA rappelle que 19 millions de personnes dans le monde ignorent toujours leur séropositivité et que seulement 24% des enfants vivant avec le virus du SIDA ont accès à un traitement.

 

(Extrait sonore : Michel Sidibé, Directeur exécutif d'ONUSIDA ; extrait d'une vidéo d'ONUSIDA)

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...