Journée internationale : utiliser la technologie pour assurer l’inclusion des personnes handicapées

Écouter /

Le 3 décembre, la communauté internationale marque la Journée internationale des personnes vivant avec handicap.

Cette Journée est consacrée cette année à l’utilisation de la technologie pour faciliter l'intégration des personnes handicapées dans les sociétés dans lesquelles ils vivent, travaillent et jouent, ainsi que dans tous les plans pour l'avenir et de développement.

A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a jugé nécessaire de faire appel aux innovations technologiques pour assurer l’inclusion des personnes handicapées dans le cadre d’un développement durable.

« La technologie a changé le monde, mettant le savoir à portée de main et ouvrant des perspectives nouvelles. Le parti que les personnes handicapées peuvent en tirer est immense. Pourtant, elles sont encore trop nombreuses à ne pas y avoir accès », a déclaré Ban Ki-moon dans son message pour la journée.

« À l’heure où la communauté internationale travaille à l’élaboration d’un programme de développement pour l’après-2015 ambitieux et mobilisateur qui profite à tous, nous devons mettre la technologie au service du développement de chacun », a-t-il souligné.

Grâce aux dispositifs d’adaptation, d’assistance et d’accessibilité, les personnes vivant avec un handicap peuvent exploiter au mieux leur potentiel dans la vie comme au travail. Les employeurs peuvent mettre à profit les technologies pour créer un environnement permettant aux personnes handicapées de trouver un emploi productif et de tirer pleinement parti de leurs aptitudes et compétences.

En cas de catastrophe naturelle, la technologie peut également être utile aux personnes handicapées en leur permettant de recevoir des informations vitales. Autre aspect tout aussi important, la technologie peut servir à prendre en compte les besoins propres aux personnes handicapées dans les activités de préparation et d’intervention en cas de catastrophe.

De leur côté, un groupe d’experts indépendants des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées ont appelé à ratification universelle de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH) et son Protocole facultatif.

« Depuis 2006, la Convention a connu un nombre impressionnant de ratifications », ont souligné dans une déclaration commune la Rapporteuse spécial sur les droits des personnes handicapées, Catalina Devandas, la Présidente du Comité des droits des personnes handicapées, María Soledad Cisternas Reyes, et l’Envoyé spécial du Secrétaire général sur le handicap et l’accessibilité, Lenin Moreno.

Parmi les 193 Etats membres des Nations Unies, 150 d’entre eux et l’Union européenne ont ratifié la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

(Extrait sonore : Clare Pelham, de l'ONG Leonardo Chesire Intl)

 

Classé sous Actualités du Siège, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...