Ituri: l'annonce d'une attaque des ADF crée la psychose à Komanda

Écouter /

Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu. Photo: Radio Okapi

Des tracts annonçant une attaque des rebelles ougandais des ADF à Komanda crée la psychose dans ce centre de négoce situé au sud-ouest de Bunia en Ituri. Ces tracts ont été distribués dans la nuit du lundi 29 décembre.

Ce mardi dans la matinée, une centaine de jeunes munis d'armes blanches se sont constitués en force d'auto-défense. Les manifestants ont organisé un sit-in devant les installations de la Monusco pour exiger la protection de la population contre toute attaque des rebelles ougandais.

Munis de bâtons, machettes et flèches, ces jeunes ont voulu saccager les bureaux de la Monusco. Ils en ont été dissuadés par les forces de l'ordre.

Pour le chef de la chefferie de Basili, Benjamin Mwere Mulimba, cette réaction des jeunes s'explique par les dernières attaques des ADF contre les localités proches de Komanda. Il s'agit de Ndalya et Ndume où 17 personnes ont été tuées et six autres blessées la semaine dernière à coup de machettes.

L'autorité coutumière assure qu'il n'y a aucune menace d'une attaque des ADF et appelle la population au calme.

« Il n'y a rien. Les gens ont peur de rien », rassure Benjamin Mwere Mulimba.

(Reportage : Martial Kiza Byamungu de Radio Okapi)

Classé sous .
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...