Ebola : 1 million de personnes à risque d'insécurité alimentaire, selon le PAM et la FAO

Écouter /

Photo : WFP/Rein Skullerud

L'insécurité alimentaire en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone pourrait menacer plus d'un million de personnes d'ici mars 2015, ont averti ce mercredi l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

La fermeture des frontières, les mesures de quarantaine, l’interdiction de la chasse et d’autres restrictions entravent l’accès des populations à la nourriture, menaçant leurs moyens d’existence, perturbant les marchés et les chaînes de transformation et exacerbant les pénuries dues aux pertes de récoltes dans les zones où les taux d’infection sont les plus élevés, selon le rapport FAO-PAM.

La FAO et le PAM appellent à une action urgente pour rétablir les systèmes agricoles dans les trois pays. Les mesures requises devraient permettre aux populations les plus touchées d’avoir accès aux intrants tels que semences et engrais à temps pour les semailles et à des technologies améliorées afin de remédier aux pénuries de main-d’œuvre. Les rapports recommandent également des dons en espèces ou sous forme de bons en faveur des personnes touchées afin qu’elles puissent acheter de la nourriture en compensation des pertes de revenus et pour contribuer à stimuler les marchés.

 

Ces efforts devraient aller de pair avec les initiatives en cours visant à arrêter la propagation de la maladie telles que la sensibilisation et la formation.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...