Augmentation de la production de pavot dans le Triangle d’Or

Écouter /

Un membre de la Police Nationale Afghane (PNA) patrouille dans un champs de pavot à Mian Poshteh Kate Holt/ IRIN

La culture du pavot se poursuit à des niveaux élevés dans la région du Triangle d’Or, qui comprend le Myanmar et le Laos, selon un rapport des Nations Unies paru aujourd’hui,

Le rapport, publié par l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime,(ONUDC) indique que le Myanmar reste le premier pays producteur d’opium en Asie du Sud-est  et le deuxième au niveau mondial, après l’Afghanistan.

Le rapport signale qu’en 2014, le Myanmar et le Laos ont produit environ 762 tonnes d’opium dont la plupart a été raffinée pour fabriquer  76 tonnes d’héroïne.

La drogue a ensuite été vendue dans les pays voisins et en dehors de la région.

Selon l’UNODC, la production d’opium est globalement stable dans ce qui est communément appelé “Le Triangle d’Or”, et qui réfère à la région frontalière entre le Mynamar et le Laos. La production s’y est stabilisée à des niveaux très élevés. Au Myanmar, elle recouvre environ 63 000 hectares. Au Laos, la production a légèrement augmenté, puisqu’elle compte 2000 hectares de plus que l’année précédente.

Jeremy Douglas, Représentant régional de l’ONUDC pour l’Asie du sud-est et le Pacifique, a déclaré que l’ONUDC travaillait  avec les gouvernements du Laos et du Myanmar dans le but de pouvoir fournir des sources de revenus alternatives aux cultivateurs de pavot, telles que la production de café, de fruits et de légumes.

(Extrait sonore : Jeremy Douglas, Représentant régional de l’ONUDC pour l’Asie du sud-est et le Pacifique)

Classé sous Droit et crime, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...