A l'écoute de notre planète : Coup de projecteur sur le système de surveillance du TICEN

Écouter /

Photo : CTBTO

Avez-vous déjà entendu le son d'un météorite qui pénétrait l'atmosphère? Les chants de baleines sous l'eau ? Ou encore d'un tremblement de terre avant un tsunami?

Tous ces sons peuvent être détectés grâce au Système de surveillance international du TICEN, le Traite d'interdiction complète des essais nucléaires.

Ce Traité, qui est aujourd'hui ratifie par 163 pays sans être pour autant entre en vigueur, engage les pays l'ayant ratifie à ne pas mener d'essais nucléaires. Le TICIN est doté d'un système de vérification de conformité qui est chargé de détecter toute explosion nucléaire atmosphérique, subaquatique ou terrestre.

Ce système de vérification est compose de 330 stations et laboratoires a travers le globe qui sont "à l'écoute de notre planète".

même si le Traité n'est pas encore en vigueur, les stations sont à plus de 89% opérationnelles. Elles ont été construites et mises sur pied en l'espace de 10 ans.

Cette semaine dans Escale, nous nous rendons à l'Organisation du Traite d'interdiction complète des essais nucléaires à Vienne pour prendre connaissance de son système de vérification qui permet d'être a l'écoute de notre planète. Ce système permet par ailleurs de constater les bénéfices collatéraux de la lutte contre les armes nucléaires.

 

Interview:
Lassina Zerbo, Secrétaire Exécutif du TICEN
Patrick Grenard, Conseiller spécial du Secrétaire exécutif du TICEN
Nathalie Brely, cheffe du Système international de surveillance du TICEN
Pierrick Mialle, officier scientifique à l'acoustique à l'Organisation du TICEN
Interview, production presentation mixage: Cristina Silveiro

Collaboration: Florence Westergard

Prise de son : Cristina Silveiro et Carlos Macias

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...