VIH / SIDA : 1.1 millions de nouvelles infections évitées chez les enfants

Écouter /

 

Jackson, de Zambie, n’est pas séropositif, contrairement à sa maman. Photo UNICEF/NYHQ2011-0262/Nesbitt

Alors que la communauté internationale s'apprête à célébrer la journée mondiale de lutte contre le VIH/SIDA, le 1er décembre prochain, un nouveau rapport publié vendredi par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), montre que près de 1,1 million de nouvelles infections au VIH ont pu être évitées chez les enfants de moins de 15 ans, depuis 2005.

 

La diminution du nombre de nouveaux cas d'infections est principalement due à un meilleur accès aux services de prévention de la transmission du virus de la mère à l'enfant pour les femmes enceintes séropositives. Les plus fortes baisses ont été enregistrées en Afrique : Malawi (67%); Ethiopie (57%); Zimbabwe (57%); Botswana (57%); Namibie (57%); Mozambique (57%); Afrique du Sud (52% de); et au Ghana (50%).

 

Des efforts restent néanmoins à fournir pour atteindre l'objectif mondial de réduction de 90% du nombre de nouvelles infections au VIH chez les enfants, entre 2009 et 2015.

 

D'après Anthony Lake, le directeur général de l'UNICEF, le défi est désormais d'assurer que ces services soient accessibles à tous, car les disparités restent encore fortes. En 2013 seulement 67% des femmes enceintes vivant avec le virus du SIDA dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire ont reçu les médicaments antirétroviraux les plus efficaces pour la prévention de la transmission mère-enfant.

 

L’UNICEF s'est également inquiété du nombre de décès parmi les adolescents âgés de 10 à 19 ans, qui ne diminue pas, contrairement aux autres groupes d'âge.

 

(Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...