UPU : la poste pour stimuler le commerce électronique mondial

Écouter /

Image : UPU

Dès juillet 2015, les commerçants en ligne pourront expédier plus facilement des commandes à l'international grâce à un nouveau service de colis facultatif adapté à leurs besoins.

Le Conseil d'exploitation postale (CEP) de l'Union postale universelle (UPU) vient d'approuver les spécifications d'un nouveau service pour colis pesant jusqu'à 30 kilogrammes.

Le service est assorti de caractéristiques de pistage et de localisation et d'une norme de livraison de cinq jours ouvrables applicable dès l'arrivée de l'envoi dans le pays de destination.

Les envois pris en charge par ce nouveau service n'exigeront pas de signature à la livraison et, à partir de 2016, les postes seront tenues de transmettre en amont aux autorités douanières des informations concernant le contenu des envois. Cela permettra d'accélérer leur dédouanement.

Le CEP a aussi donné son aval à un service de retour des marchandises, qui permettra aux clients de retourner plus facilement des marchandises achetées à l'étranger.

Cette initiative s'inscrit dans les démarches d'adaptation aux conditions du marché par les services de poste, qui cherchent à proposer aux commerçants en ligne et aux clients, les services dont ils ont besoin.

Les plus récentes statistiques de l'UPU indiquent que les volumes de lettres continuent de baisser pendant que le nombre de petits paquets et de colis continue de croître.

En 2013, les volumes de paquets du régime international, y compris les petits paquets et les colis, se chiffraient à environ 300 millions d'envois, une hausse de plus de 5% par rapport à l'année précédente.

Selon les prédictions, les ventes en ligne atteindront 1,5 trillion de dollars cette année.

(Interview : Vantuyl Barbosa, vice-président du CEP; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...