République centrafricaine: des milliers de personnes ont fui les combats à Zémio, selon l'OCHA

Écouter /

Une des actions de l’UNICEF en République centrafricaine consiste à rétablir l’accès à l’eau potable. Photo UNICEFCAR/2014/Le Moyne

En République centrafricaine, de violents combats entre communautés ont éclaté les 17 et 18 novembre, faisant fuir plus de 10 mille personnes de la ville de Zémio située dans le Sud-Est du pays, à la frontière du Soudan du Sud.

Selon l'OCHA, le Bureau des affaires humanitaires des Nations Unies, ces incidents intercommunautaires sont les plus importants dans cette région depuis le début de la crise en RCA en décembre 2012.

Les combats entre les communautés ont déclenché des déplacements importants de  populations.  Environ 80% des 16 000 personnes vivant dans Zémio ont été déplacées et sont maintenant à la recherche de protection après ces attaques.

Selon les autorités locales, au moins 10 personnes ont été blessées dont deux gravement, y compris un imam local. La situation reste très tendue dans Zémio, et il y a une présence d’hommes armés de fusils, de machettes, de couteaux, d'arcs et de flèches dans la ville.

(Extrait sonore : Jens Laerke, porte-parole du Bureau des affaires humanitaires des Nations Unies; OCHA)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...