Lutte contre Ebola : les efforts du Liberia sont encourageants, selon l'ONU

Écouter /

 

Photo IRIN News

Depuis le Liberia, le Représentant spécial du Secrétaire général et le chef de la Mission des Nations Unies pour l’action d’urgence contre Ebola (MINUACE), Anthony Banbury, a fait le point sur sa mission dans les trois pays touchés par Ebola.

Il est revenu sur sa rencontre avec la Présidente du Liberia, Ellen Johnson Sirleaf. Il s'est dit très satisfait de la cohérence et de la coordination entre les différents acteurs dans le pays et il a salué les efforts fournis à la fois par le gouvernement et les communautés affectées qui ont permis de voir le taux de transmission diminuer au cours des derniers jours.

«  Il ne faut pas baisser notre garde un seul instant » a-t-il cependant prévenu, ajoutant que la crise n'était pas finie et que la MINUACE était déterminé à mobiliser des ressources supplémentaires pour soutenir les efforts du gouvernement.

Une des actions qu'il convient de mener à bien, selon lui, est le renforcement sur le long terme, du système de sante libérien pour donner au pays les moyens de faire face à des épidémies comme celles d'Ebola.

Il est prévu qu'Anthony Banbury rende compte du premier mois de la mission de la MINUACE, devant le Conseil de Sécurité, lundi 10 novembre.

De son côté, David Navarro, l'Envoyé spécial du Secrétaire général sur Ebola, s'est félicité des nouveaux chiffres  transmis par l'OMS sur l'épidémie. Ces chiffres permettent d'espérer que l'évolution de la maladie n'est plus exponentielle.

L'OMS a en effet estimé que le nombre de  nouveaux cas au Liberia était désormais de moins de 1000 par semaine.

Malgré ces chiffres positifs, Ebola continue de représenter une menace mondiale a-t-il estimé, prévenant que l'on devait poursuivre les efforts sur le long terme jusqu'à ce que le dernier cas soit traité.

(Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...