Le Bénin accueille la 64ème session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique

Écouter /

Des professionnels de santé participant à la lutte contre Ebola en Guinée. Photo OMS/T. Jasarevic

Les Ministres de la santé de 47 pays africains se rencontrent du 3 au 7 novembre 2014 à Cotonou, au Bénin, pour la 64e Session du Comité régional de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique.

Plus de 400 délégués, notamment le Directeur général de l’OMS, le Dr Margaret Chan; les représentants des organes, fonds et programmes de l’ONU; les hauts cadres des ministères de la santé, la société civile, les organisations bilatérales et multilatérales, ainsi que d’autres partenaires au développement participent à cette rencontre internationale.

Les délégués discutent, entre autres points, des efforts en cours déployés aux niveaux régional et international pour contenir l’épidémie de la maladie à virus EBOLA qui sévit dans certaines régions de l’Afrique, et d’un Rapport sur les travaux menés par l’OMS dans la Région Africaine au cours de l’exercice biennal 2012-2013. Le Rapport met l’accent sur les activités de l’OMS dans le cadre du soutien que l’Organisation apporte aux pays de la Région en vue de l’amélioration des résultats sanitaires.

D’autres points prioritaires portent sur le Plan stratégique régional de vaccination 2014-2020 créé pour lutter contre un certain nombre de barrières critiques qui entravent les progrès visant à atteindre la couverture vaccinale universelle dans la Région, un rapport sur les progrès visant à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) liés à la santé dans la Région africaine, ainsi que l’apport de perspectives proposées pour l’avenir. Les données disponibles indiquent que les pays de la Région Africaine ont réalisés d’importants progrès au cours des dix (10) dernières années; toutefois, ces pays ne sont pas encore en voie d’atteindre les OMD liés à la santé en dépit des engagements des gouvernements et partenaires.

Les Ministres de la santé discutent également du besoin d’établir des options pour la contribution au Fonds africain pour les urgences de santé publique et des moyens appropriés de gestion du Fonds. Il a été proposé que le champ des contributeurs au Fonds soit élargi afin d’inclure le secteur privé et les personnes riches et volontaires de la Région.

Pour la première fois, le Comité régional examine un rapport sur la propagation graduelle de l’hépatite virale et recommandera des actions concrètes. Le Rapport suggère l’amélioration de la collecte des données afin d’estimer avec exactitude le fardeau de la maladie, d’accroître la sensibilisation du public et de renforcer les moyens de prévention primaires. La garantie d’un approvisionnement en sang sûr et de la sécurité des transfusions, ainsi que le renforcement de l’accès au dépistage, aux soins et au traitement de l’hépatite virale sont quelques-unes des actions proposées pour relever les défis susmentionnés.

L’élection d’un nouveau Directeur régional de l’OMS pour l’Afrique est également l’un des temps majeurs de la réunion.

(Extrait sonore : Fadela Chaib, porte-parole de l'OMS)

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...