L'AIEA : un projet de diagnostic rapide en appui aux pays africains contre Ebola

Écouter /

Yukiya Amano (Photo : AIEA)

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) apporte un appui aux pays touchés par le virus Ebola avec des équipements spécialisés de diagnostic, a déclaré le Directeur général de l'AIEA ce jeudi en présentant son rapport au Conseil des gouverneurs de l’AIEA.

Yukiya Amano a précisé que du matériel de diagnostique avait été livré en Sierra Leone la semaine dernière et un commande passée pour le Libéria.

Le Directeur général a également annoncé les plans détaillés de son soutien technique en matière de santé dans les pays africains à l'avenir.

“En début de l’année prochaine, nous allons lancer un projet de quatre ans pour aider les pays africains à développer la capacité de diagnostic rapide des maladies d’origine alimentaire transmissibles de l’animal à l’homme qui permettra d'identifier les voies de transmission des maladies comme le virus Ebola “, a-t-il dit.

Le chef de l’AIEA a déclaré que la science et la technologie nucléaire peuvent grandement contribuer au domaine de la santé.

Il a ajouté que les principaux domaines d’activité de l’Agence  étaient celui de la santé et de la nutrition, suivie de la sécurité, de la nourriture et de l’agriculture.

Par ailleurs le Directeur d'agence a souhaité que les pourparlers entre le P5+1 et l'Iran aient des résultats positifs. Yukiya Amano a précisé qu’en matière de vérification du non-détournement de matières nucléaires déclarées par l’Iran son agence n'était pas en mesure de fournir des assurances crédibles quant à l’absence de matières et d’activités nucléaires non déclarées en Iran, et donc de conclure que toutes les matières nucléaires en Iran sont pour des activités pacifiques.

(Extrait sonore : Yukiya Amano, Directeur général de l'AIEA)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...