Journée internationale : la tolérance, pouvoir transformateur et force de dialogue et de paix

Écouter /

A l'occasion de la Journée internationale de la tolérance, observée chaque année le 16 novembre, le Secrétaire général des Nations Unies écrit que « Nous assistons aujourd'hui à une montée de l'extrémisme violent et du radicalisme ainsi qu'à un élargissement des conflits dont la caractéristique est de ne faire aucun cas de la vie humaine. Plus de personnes sont déplacées par des combats de nos jours qu'à aucune autre période depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Des innocents périssent dans des combats insensés dans le monde entier ».

« J'ai demandé instamment aux dirigeants mondiaux de protéger chacun contre les persécutions et d'encourager la tolérance quelles que soient la nationalité, la religion, la langue, la race, l'orientation sexuelle ou toute autre distinction occultant l'humanité commune », ajoute-t-il.

La Journée internationale de la tolérance est l'occasion de réaffirmer que nous sommes déterminés à œuvrer à la reconnaissance et à la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales universels, indispensables à une paix durable.

La promotion de la tolérance est aussi l'un des principaux objectifs de la Décennie internationale du rapprochement de cultures proclamée jusqu'en 2022. Et l'Alliance des civilisations et l'ONU ouvrent la voie à une meilleure compréhension entre les cultures.

De son côté, Irina Bokova, la Directrice générale de l'UNESCO, souligne que la tolérance est un principe cardinal de la vie en société, qui découle naturellement du respect des droits et de la dignité humaine. Ce principe est plus actuel que jamais et il est gravement menacé. La diversité culturelle est, selon elle, la cible de groupes extrémistes qui cherchent à imposer leur vision sectaire du monde.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...