Ghana : lutter contre la menace des faux médicaments

Écouter /

Dans beaucoup de pays dans le monde on meurt encore trop souvent de maladies pour lesquelles il y a des traitements ; des traitements, des médicaments qui restent inaccessibles : les trafiquants se sont emparés de ce marché, très profitable, mais extrêmement dangereux : c’est la vie des patients, des enfants souvent, qui est en jeu.

Nous nous rendons au Ghana pour rencontrer Joana Opoky Darko. Comme pour toutes les mères, voir son enfant tomber malade est très inquiétant. Et c’est ce qui est arrivé à sa petite fille de 2 ans, Anna, qui a eu soudain de très fortes fièvres. Elle a tout de suite couru acheter des médicaments anti-malaria mais le traitement n’a rien donné. Elle a donc emmené son enfant de tout urgence à l’hopital où les médecins lui ont dit que le médicament administré était un faux.

Joanna est loin d'être la seule victime de ces médicaments de contrefaçon. Et les criminels qui en font commerce restent trop souvent impunis.

On peut trouver ces faux médicaments à peu près n'importe où : sur les marchés, dans les pharmacies, dans les hôpitaux publics… et pas seulement dans les pays en voie de développement. Avec Internet, les médicaments de contrebande ont fait leur apparition aux Etats-Unis et en Europe.

Mais au Ghana il suffit d’aller dans la rue. Sur le marché se trouve des rangées et des rangées de produits, et souvent très peu soumis à une quelconque régulation.

Au Ghana, c'est la pauvreté qui nourrit ce marché du faux. Car beaucoup n'ont tout simplement pas les moyens de s'acheter les médicaments de base, là où on devrait les acheter. La moitié du pays n'a pas accès à de simples pharmacies.

Quelle réponse apporter ? D'abord, une législation plus sévère. En 2012, le Ghana a revu ses lois sur les médicaments de contrefaçon. Pendant que d'autres utilisent de nouvelles technologies. Et ces nouvelles technologies et des médecins informés et entrainés qui permettent de sauver la vie comme celle de la fille de Joanna.

(Extraits sonores tirés d’une vidéo des Nations Unies ”21ème Siècle”)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...