FAO-AIEA: améliorer la sécurite sanitaire des aliments grâce aux techniques nucléaires

Écouter /

 

Le rayonnement ionisant permet de detruire les microorganismes responsables du pourrissement de la nourriture, sans en affecter le goût. Photo IAEA

L'utilisation des techniques nucléaires dans le domaine des contrôles alimentaires et de la sécurité sanitaire des aliments est le sujet de la conférence internationale qui se tient à Vienne du 10 au 13 novembre 2014.

L'évènement qui s'intéresse d'une manière générale à la sécurité alimentaire et à la qualité se penchera aussi sur la question des contaminations chimiques et bactérienne de la nourriture et des techniques efficaces de protection des consommateurs.

Ces techniques nucléaires reposent principalement sur l'utilisation de l'analyse des rapports isotopiques stables qui permet de déterminer la composition d'un aliment, voire même son origine géographique. Il est ainsi possible de déceler, par exemple, si un jus d'orange ne contient vraiment que de l'orange.

Ces nouvelles techniques jouent donc un rôle croissant dans la lutte contre les fraudes alimentaires, dans un contexte marqué par une demande de plus en plus forte de la part des consommateurs, inquiets par les récents cas de produits alimentaires contaminés par des bactéries, ou de fraudes à l'étiquette comme dans le cas des produits à base de viande de bœuf qui contenaient du cheval.

Les techniques nucléaires peuvent aussi déceler la présence, même infime, de pesticides ou d'autres produits chimiques dans les aliments. Des techniques d'irradiation sont également utilisées pour détruire certains bactéries présentes dans les aliments, et ainsi prolonger la fraicheur des aliments et améliorer les possibilités de stockage.

Le forum qui regroupe près de 350 experts issus d'une centaine de pays est organisé à l'initiative de la division mixte de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dont le rôle est de développer et promouvoir les techniques nucléaires dans l'alimentation et l'agriculture.

(Mise en perspective : Priscilla Lecomte)

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...