Ebola : le taux de transmission demeure inquiétant, selon David Nabarro

Écouter /

David Nabarro, Photo ONU/Jean-Marc Ferré

Les chiffres par rapport à l'Ebola sont toujours “inquiétant” et la réponse à l’épidémie au Mali doit être rapide et vigoureuse, a mis en garde lundi l’Envoyé spécial de l’ONU pour la lutte contre Ebola.

David Nabarro a affirmé qu’il était «absolument nécessaire» d’identifier les nouveaux cas du virus au Mali et d'encourager les personnes infectées à demander de l’aide médicale.

Si cela est fait rapidement, il est très peu probable que le virus s'établisse, a-t-il ajouté.

Ces précisions font suite à la demande d'aide que le président malien Ibrahim Keita a formulé auprès de l’ONU pour combattre les dernières flambées du virus.

L’expert de l’ONU a également déclaré qu'alors que la transmission de la maladie avait ralenti dans certaines régions du Libéria, on ne pouvait pas en dire de même pour d'autres régions de la Sierra Leone et la Guinée.

“Dans certaines zones des de pays touchés, l’épidémie est certainement en train de  ralentir en termes du taux de transmission; dans d’autres régions, la transmission continue de se faire toujours très rapidement, et le nombre de cas sont encore en hausse à un rythme que nous trouvons vraiment troublant », a déclaré David Nabarro.

Il n'y a aucun doute que l’ONU “prendra le dessus” sur le virus Ebola, a souligné David Nabarro, tout en soulignant que le virus avait reculé dans les endroits où les communautés avaient “pris possession de la question» et changer leurs habitudes pour réduire le risque de transmission, y compris dans les pratiuqes fueraires,la reduction des contactes avec les malades et les pratiques de guérison.

A noter que selon eles chiffres officiels de l’ONU, le nombre de victimes d’Ebola se situe desormais à plus de 5400.

(Extrait sonore : David Nabarro, Envoyé spécial de l'ONU pour la lutte contre Ebola; mise en perspective : Daniel Johnson et Cristina Silveiro )

 

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...